Chiens de race, chiens croisés : mêmes possibilités de troubles génétiques ?

4, Déc, 2016 | Rédigé par admin
maladies génétiques chiens de race chiens croisés

© Sébastien CLEMENT

Des chercheurs de l’Université Davis de Californie ont contesté la théorie selon laquelle les chiens de race pure sont plus enclins aux désordres génétiques que les chiens de race mixte. Ils ont étudié 27 254 chiens souffrant de troubles héréditaires sur une période de cinq ans. La théorie selon laquelle les chiens de race pure sont plus sensibles aux maladies héréditaires ne vaut que pour 10 des 24 troubles étudiés.

Voici quelques-unes des conclusions:

La prévalence des troubles chez les chiens de race pure et les chiens de race mixte variait selon la condition. Certaines conditions (14) entraînent une nette distinction entre les chiens de race pure et les chiens de races mixtes et d’autres (10) ne montrent aucune différence.

Les résultats ont donné un aperçu de la capacité des pratiques de sélection à réduire la prévalence de la maladie. Des tests génétiques fiables ou un dépistage à un jeune âge pourraient réduire certains troubles dans la population de chiens dans son ensemble.

Les chercheurs ont également souligné que certains désordres peuvent exiger l’intervention de clubs de race pour réduire des pressions de sélection qui contribuent à un certain désordre dans une race.

Les « races récemment obtenues » ou les races provenant de lignées semblables étaient plus sensibles à certains troubles qui affectent toutes les races apparentées.

Les troubles avec une prévalence égale chez les races pure ou les races mixtes semblaient être des mutations plus anciennes qui sont largement répandues dans la population de chiens domestiques.

Laissser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *