La malpropreté

6, Fév, 2015 | Rédigé par admin
© alexsokolov

© alexsokolov

Les chiots et les chatons apprennent les endroits appropriés pour faire leurs besoins en observant leur mère. Ils auront chacun leur endroit et leur substrat préféré, qui les suivront durant toute leur vie. Lorsqu’on leur apprend à vivre à la maison, il faut essayer de respecter ces comportements naturels. Il faut emmener les chiots faire leurs besoins à l’extérieur dès le début, afin que cette préférence appropriée pour le propriétaire soit la plus ancrée possible dans son comportement. Les récompenses renforceront l’apprentissage.

Les chats ont une préférence pour les substrats ressemblant à du sable et les endroits isolés. Il faut donc proposer aux chatons plusieurs caisses facilement accessibles en attendant qu’ils choisissent le substrat qu’ils préfèrent et qu’ils aient accès à l’extérieur.

On déconseille d’utiliser des alèses ou des journaux comme latrines d’intérieur temporaires pour les chats ou les chiens, car cela les encourage à faire leurs besoins à l’intérieur.

Une fois que l’animal a choisi son endroit préféré pour faire ses besoins, il restera généralement propre durant toute sa vie. Il pourra arriver qu’il les fasse à l’intérieur s’il est soumis à un stress, une maladie ou qu’il ne peut pas accéder à l’endroit où il a l’habitude de faire ses besoins. Un chien en éveil peut normalement se retenir durant 4-5h d’affilée lorsqu’il est laissé seul.

Principaux diagnostics référentiels

La malpropreté peut faire suite à :

  • un mauvais apprentissage de la propreté

  • un marquage de l’intérieur de la maison

  • la sénilité

  • une polyurie/polydipsie

  • une incontinence : les signes d’incontinence sont une fuite de quelques gouttes d’urine lorsque l’animal est couché ou des mictions répétées sur le lieu de couchage

  • une diarrhée : beaucoup de propriétaires oublient de mentionner qu’en plus de la malpropreté, les selles de l’animal sont molles et en quantité augmentée

  • une anxiété : elle peut augmenter la fréquence des mictions et être à l’origine de selles plus molles

  • une peur : les animaux qui ont peur des feux d’artifice ou des voitures ne voudront pas aller faire leurs besoins à l’extérieur. Ils vont donc plus souvent les faire dans la maison.

  • Une peur du propriétaire : les animaux qui ont été punis à plusieurs reprises à cause de leur malpropreté ne veulent parfois pas aller faire leurs besoins lorsque leur maître est à proximité ; certains chats n’aiment pas utiliser leur litière lorsque leur propriétaire est présent, et certains chiens hésitent à faire leurs besoins au cours d’une balade.

Approche diagnostique

En s’aidant de l’âge et du sexe de l’animal, ainsi que des signes cliniques, on déterminera dans quelle mesure les facteurs suivants sont impliqués :

  • facteurs médicaux : sénilité, incontinence, etc.

  • facteurs émotionnels : peur, phobie, anxiété

  • apprentissage de la propreté

Lorsqu’il y a plusieurs animaux dans la maison, il est parfois nécessaire de les filmer pour déterminer quel est le « coupable ». Sinon, il est aussi possible de donner à l’animal une nourriture particulière pouvant être détectée dans son urine ou ses selles. Les grains de maïs sont un bon marqueur de selles car ils sont très peu digérés.

Chez les chats, il est important de distinguer le marquage urinaire (ex : jet sur un support vertical) d’une miction, car le traitement n’est pas le même. Pour le marquage, le chat choisit généralement un support bien visible pour émettre un jet d’urine à l’odeur forte en position debout. Lors du marquage, le chat a le regard vide et le bout de la queue tremble. Les chats choisissent un endroit plus isolé pour uriner, ils sont accroupis et le volume d’urine émise est beaucoup plus important. Il arrive cependant qu’un chat souffrant d’une cystite interstitielle urine en restant debout et émette un faible volume d’urine.

On identifie généralement un stress social à l’origine du marquage chez les chats. Il peut être dû à une compétition avec les autres chats au sein de la maison ou à l’extérieur. Les propriétaires doivent répertorier tous les endroits de la maison où ils retrouvent de l’urine et en quelle quantité. Lorsque les lieux de marquage sont plutôt localisés autour des portes menant à l’extérieur et des fenêtres, on s’orientera vers un problème de stress dû à une compétition avec d’autres chats de l’extérieur. S’ils sont plutôt localisés dans les couloirs ou sur les portes à l’intérieur de la maison, il s’agit de conflits entre des chats partageant la même maison.

Comment y remédier ?

Il faut commencer par s’assurer qu’il n’y a pas une cause médicale à l’origine du problème et la traiter le cas échéant. Les endroits qui ont été souillés par l’animal doivent être parfaitement nettoyés pour faire disparaître l’odeur lui permettant de les retrouver. Il faut faciliter l’accès de l’animal aux endroits appropriés pour faire ses besoins (faciliter l’accès à l’extérieur, augmenter le nombre de bacs à litière, etc.)

La malpropreté au sein de la maison chez les chiens

Dans tous les cas, il faut essayer au maximum d’apprendre aux chiens à faire leurs besoins sur commande. Il faut également leur donner la possibilité de faire leurs besoins juste avant que le propriétaire ne parte ou aille se coucher. Attention, ce n’est pas parce qu’on fait sortir le chien dans le jardin qu’il va forcément faire ses besoins. Il faut emmener les chiens faire leurs besoins dans un endroit où ils se sentent en sécurité et ne risquent pas d’être effrayés ou distraits par des bruits, d’autres chiens ou des menaces pour leur territoire.

Une méthode classique d’apprentissage de la propreté pouvant être conseillée au propriétaire est la suivante :

  • sortir le chien en laisse et l’emmener dans un endroit approprié du jardin toutes les 90 minutes ainsi qu’après chaque repas et chaque sieste

  • faire le tour de la zone d’élimination 2 à 3 fois puis s’arrêter

  • lorsque le chien commence à faire ses besoins, lui dire doucement une phrase qui servira de commande

  • récompenser le chien immédiatement dès qu’il a fini avec une friandise et détacher la laisse pour le laisser aller explorer et jouer dans le jardin quelques minutes

  • si après 10-15 minutes, le chien ne fait pas ses besoins, rentrer à la maison en le laissant en laisse et sans un mot

  • à mesure qu’on détecte les périodes durant lesquelles le chien fait le plus souvent ses besoins, on peut diminuer les sorties aux autres moments

  • énoncer la phrase de commande de plus en plus fort et lorsqu’on arrive au niveau de la zone d’élimination, au lieu de la dire lorsqu’il commence à faire ses besoins

Le reste du temps, il faut surveiller le chien pour ne pas lui laisser l’occasion de faire ses besoins à la maison. Lorsqu’on ne peut pas le surveiller, il est possible de le confiner dans sa zone de couchage. Il y aura ainsi moins de risque qu’il y fasse ses besoins.

Si le chien urine ou défèque dans la maison alors que le propriétaire est présent, il faut qu’il tape dans ses mains ou qu’il dise « non » sur un ton calme, puis qu’il l’emmène dehors pour terminer ses besoins.Il ne faut pas le punir car cette pratique peut engendrer des problèmes plus complexes à traiter.

Il ne faut jamais que le propriétaire punisse son chien lorsqu’il découvre qu’il a fait ses besoins (en rentrant au domicile par exemple).

Cet apprentissage nécessite généralement 2 à 3 semaines.

La malpropreté au sein de la maison chez les chats

La meilleure solution est de respecter les préférences du chat :

  • mettre deux bacs à litière à disposition pour l’urine et les selles

  • installer autant de bacs qu’il y a de chats dans la maison

  • respecter sa tranquillité en ne plaçant pas les litières dans un lieu de passage, à côté de la gamelle, etc.

  • pour le substrat, on mettra 2-3 cm d’épaisseur d’une litière minérale ressemblant à du sable. Beaucoup de chats n’aiment pas les litières végétales ou parfumées.

  • Il faut préférer les caisses ouvertes aux fermées.

Une fois que le chat a cessé de faire ses besoins à l’extérieur de la caisse, il est possible de retirer les bacs qui sont peu utilisés et de déplacer graduellement ceux qui le sont vers un endroit plus pratique pour le propriétaire.

Beaucoup de chats ayant accès à l’extérieur ont pourtant du mal à trouver un endroit qui leur convient pour faire leurs besoins, car il leur est difficile de s’isoler dans certains jardins pouvant par exemple être pavés. On conseille aux propriétaires d’aménager des zones d’élimination pour leur chat en bordure de jardin. Pour ce faire, il suffit de creuser des trous d’environ 30 cm de profondeur et de les remplir avec du sable fin.

Les problèmes de marquage urinaire chez les chats

Il faut identifier les sources de stress pour les supprimer. Lorsqu’il y a des conflits entre les chats d’une même maison, on diminuera considérablement les tensions en augmentant la disponibilité des ressources suivantes :

  • permettre un accès facile à l’extérieur en permanence

  • laisser l’alimentation en libre service à différents endroits de la maison afin que les chats puissent manger quand ils le souhaitent

  • augmenter le nombre de zones de repos et de couchage disponibles

  • faciliter l’accès aux zones de repos situées en hauteur avec des arbres à chats ou des étagères

  • augmenter le nombre de bacs à litière

Ces conseils sont également valables lorsque la source du stress est un conflit avec des chats étrangers. Il est aussi recommandé d’utiliser une chatière électronique qui ne laissera pas entrer les intrus. Les fenêtres autour desquelles le chat a fait du marquage doivent être occultées temporairement. Les chats de l’extérieur ne pourront ainsi plus intimider ceux de la maison.

Le premier jour de traitement, il est important de bien nettoyer plusieurs fois tous les endroits dans lesquels le chat a marqué à l’aide d’un produit inodore biologique. Il faut ensuite continuer à les nettoyer toutes les semaines ainsi que lorsque le chat marque à nouveau, jusqu’à ce que le problème soit résolu. On éliminera ainsi l’odeur des marquages qui attirent le chat et l’incitent à marquer à nouveau le même endroit.

Laissser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *