La toxoplasmie

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie parasitaire, rencontrée dans le monde entier, liée à l’infestation de l’organisme humain ou animal par un protozoaire de type coccidie : le toxoplasme (toxoplasma gondii).

 Comment risque-t-on d’être contaminé ?

L’homme peut se contaminer essentiellement par l’alimentation (ingestion de kystes) :

– en mangeant de la viande qui n’est pas assez cuite

– en buvant du lait cru non pasteurisé et de fromage de chèvre au lait cru

– en consommant des légumes souillés
L’homme peut aussi se contaminer par contact avec des selles de chat contaminées ou des éléments souillés par les selles. La transmission par le chat ne représente toutefois que 0,1% des cas de contamination (Voir dépêche de caducee.net du 17 juillet 2000).

La transmission de personne à personne ne peut se produire que chez la femme enceinte à son enfant par voie du placenta.

Quels risques pour l’homme ?

L’infestation par le toxoplasme passe souvent inaperçue (excepté pour des personnes immuno-déprimées). Le risque le plus important est pour certaines femmes enceintes et leur enfant à naître : pendant la grossesse, l’enfant peut être contaminé simultanément avec sa mère et présenter des retards ou des anomalies (2 cas pour mille naissances). Le risque réside essentiellement pendant les 6 premiers mois de la grossesse.
Les femmes ayant déjà développé une toxoplasmose antérieurement à leur grossesse, sont en principe protégées d’une nouvelle infestation. La vérification sérologique nécessaire est aujourd’hui systématique, obligatoire et réglementaire en France, chez la femme enceinte.

Et mon chat dans tout ça ? Quel risque représente-t-il ?

Le chat s’infecte essentiellement en mangeant de la viande infectée, ou en chassant. Le chat dissémine ensuite des ookystes du parasite par ses excréments. Ces éléments sont particulièrement résistants et restent contaminants pendant plusieurs mois (18 mois) dans les sols et l’eau. Ainsi, chez le chat, seuls les éléments souillés par les excréments du chat représentent un facteur de risques.

Toutefois, un environnement contaminé par les selles de chat est très rarement mis en cause dans la contamination humaine, car pour être contaminé par les toxoplasmes de cette façon, l’humain devrait ingérer des selles contaminées 48 heures après leur excrétion. Avant la période de 48 heures, elles ne sont pas dangereuses. La cause principale d’infection chez l’humain est essentiellement la consommation de viande mal cuite et un manque d’hygiène spécifique.

Tous les chats ne sont pas porteurs du parasite. Les chats d’intérieur ne consommant pas de viande crue sont peu une source de risque.

Comment s’en prémunir ?

*Concernant votre chat :

– Retirer les excréments de chat de sa litière tous les jours et la laver entièrement à l’eau de javel deux fois par semaine,

– Pour les femmes enceintes, éviter de toucher à la caisse et dans tous les cas, porter des gants. Vous pouvez également demander à une personne qui ne présente pas de risque de nettoyer la litière du chat.

– Placer la caisse loin du lieu de préparation des repas

– Ne donnez pas de viande crue à votre chat pour éviter de la contamination en éviter qu’il mange oiseaux et souris s’ils sortent. Les aliments industriels sont un gage de sécurité.

* Autres conseils :

– Ne pas manger de viande crue et bien cuire la viande à cœur

– Evitez certains aliments : lait cru, oeufs crus, saucisses fumées, légumes crus ou crudités sont peu recommandés pour les femmes enceintes. Liste détaillée à trouver auprès de votre médecin…

– Porter des gants avant de manipuler de la viande crue, des crudités ou lorsqu’on fait du jardinage…

Une hygiène de vie rigoureuse de la femme enceinte autorise donc une vie harmonieuse avec le chat.

N.B. : Les renseignements utiles que vous trouverez dans ces pages ne remplaceront pas ceux que vous obtiendrez auprès de votre médecin traitant. N’hésitez pas à le questionner à ce sujet.

© Copyright 2010 – UVSA       Protégé par l’INPI