Les microbes peuvent prédire l’IBD canine

4, Déc, 2016 | Rédigé par admin
IBD canine

© Andrey Kuzmin

La maladie inflammatoire intestinale canine (IBD) est plus fréquente chez les chiens d’âge moyen et plus âgés, et comprend l’inflammation des intestins et des symptômes gastro-intestinaux chroniques. Une nouvelle étude offre quelques idées sur sa cause.

Des chercheurs de l’Université de Californie San Diego School of Medicine et de la Texas A & M University ont identifié un modèle de microbes indicatif de l’IBD chez les chiens et ont été en mesure de prédire quels chiens avaient cette maladie avec plus de 90 % de précision. L’étude a été publiée dans Nature Microbiology le 3 octobre.

Les chercheurs ont recueilli des échantillons de matière fécale de 85 chiens en bonne santé et 65 chiens avec des signes chroniques de maladie gastro-intestinale et de changements inflammatoires confirmés par la pathologie. Pour déterminer quelles espèces microbiennes vivaient dans chaque échantillon, ils ont utilisé une technique appelée «16S rRNA sequencing» pour identifier rapidement des millions d’espèces bactériennes vivant dans un échantillon mixte, en se basant sur les gènes uniques qu’elles hébergent.

Grâce à cette information, les chercheurs ont été en mesure de rechercher des similitudes et des différences dans les espèces microbiennes trouvées chez les chiens porteurs et les chiens sains. Les différences étaient suffisamment significatives pour permettre de distinguer les fèces de chien porteur de l’IBD des autres types de MII à 90%.

Cette approche pour diagnostiquer cette maladie chez le chien n’est cependant pas encore disponible pour les vétérinaires ou les propriétaires de chiens.

(NewStat, 11 octobre)

Laissser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *