fertilité chiens élevage dalmatiens

© David Antczak

Des chercheurs de l’Université de Nottingham au Royaume-Uni ont constaté que la qualité du sperme dans une population de chiens étudiés sur une période de 26 ans avait chuté de manière significative. De plus, un lien potentiel avec des contaminants environnementaux a été identifié. L’étude a été publiée dans la revue Scientific Reports le 16 septembre.

L’étude a porté sur des échantillons prélevés sur des chiens reproducteurs à un centre d’élevage de chiens d’assistance au cours des 26 dernières années. Cinq races ont été étudiées, y compris le labrador, le golden retriever, le curly-coat retriever, le border collie et le berger allemand.

Le sperme a été prélevé chez les chiens et analysé pour évaluer le pourcentage de spermatozoïdes qui présentait un modèle de motilité normale et qui semblait normal au microscope (morphologie).

Au cours des 26 années de l’étude, les chercheurs ont trouvé une diminution frappante du pourcentage de sperme mobile normal. De 1988 à 1998, la motilité des spermatozoïdes a diminué de 2,5% par an et après une courte période où les chiens à la fertilité compromise avaient été retirés de l’étude. La mobilité des spermatozoïdes entre 2002 et 2014 a continué de baisser à un rythme de 1,2% par an.

De plus, les chercheurs ont découvert que les chiots mâles produits par les chiens avec une diminution de la qualité du sperme avaient une incidence accrue de cryptorchidie, une condition dans laquelle les testicules des chiots ne descendent pas correctement dans le scrotum.

Les spermatozoïdes prélevés chez la même population reproductrice de chiens et les testicules récupérés chez des chiens soumis à une castration systématique présentaient des contaminants environnementaux à des concentrations capables de perturber la motilité et la viabilité des spermatozoïdes lorsqu’ils étaient testés.

Les mêmes produits chimiques qui ont perturbé la qualité du sperme ont également été découverts dans une gamme d’aliments pour chiens disponibles dans le commerce, y compris les marques spécifiquement commercialisés pour les chiots.

(NewStat, 9 novembre)